La navigation aérienne

Quelle stratégie pour la performance de la navigation aérienne dans l’écosystème du transport aérien?

Performance économique | 20 Avril 2018

La croissance durable du trafic aérien est un enjeu crucial, en termes de sécurité et de capacité du réseau mais aussi au regard des problématiques économiques et environnementales. Dans ce contexte, les défis de la Direction des services de la navigation aérienne (DSNA) de la DGAC prennent une ampleur inédite.

En 2016, l’espace aérien français devenait le premier en Europe à franchir le seuil des trois millions de vols contrôlés. Parallèlement, l’Association internationale du transport aérien (IATA) prévoit, d’ici à 2035, une augmentation de 58 % du nombre de passagers qui partent de France, s’y rendent, ou transitent sur son sol, soit 68 millions de voyageurs de plus qu’aujourd’hui.

La DSNA est d’ores et déjà engagée dans un vaste programme d’investissements qui vise, entre autres, à moderniser les méthodes de travail et les outils de gestion du trafic aérien.Dans le cadre du programme européen SESAR, certains de ces outils sont en cours de déploiement. D’autres seront progressivement mis en place d’ici à 2025. Citons, par exemple, 4-Flight, le système de contrôle intégré de nouvelle génération ; Coflight, pour le traitement volumique des plans de vol ; CSS-IP, conçu afin de moderniser la communication entre les centres de contrôle ; le Data Link, appelé à transformer la communication entre le sol et les avions en vol ; ou encore SYSAT (Système approche tour). Leur mise en œuvre progressive tend vers un seul but : nous permettre d’atteindre dans les meilleures conditions nos objectifs de performance et d’optimisation des vols.

4-FLIGHT, le système de gestion du trafic aérien en-route le plus innovant d’Europe

4-FLIGHT est un système défini par la DSNA et développé par Thales, le leader mondial dans la gestion du trafic aérien (ATM). Le projet 4-FLIGHT est cofinancé par la Commission européenne. Il équipera les 5 centres de contrôle en-route français. Cet outil de contrôle stripless (sans strip papier), de nouvelle génération, intègre Coflight, le système avancé de traitement des données de vol, une interface homme-machine (HMI) offrant des outils de contrôle innovants et un environnement de simulation pour la période de formation des contrôleurs. L’un des premiers bénéfices attendus est une augmentation d’environ 10% de la capacité globale du réseau, permettant d’offrir des services encore plus compétitifs, de haute qualité, à tous ses clients, les compagnies aériennes. En particulier, le Free Route et plus largement le concept de « trajectoire préférée », sera mis en œuvre dans un espace aérien dense et complexe.  

Outre les études ergonomiques et grâce à la technologie Java, 4-FLIGHT offre des outils de support sophistiqués mais présentés de façon simple et intuitive sur l’écran du contrôleur aérien. Ceci garantit une cohérence des données et une meilleure lecture de l’information. Les contrôleurs peuvent ainsi se focaliser sur les tâches essentielles du contrôle. Cette interface prend en compte les fonctions avancées de Coflight. Les caractéristiques-phares de 4-FLIGHT :

  • utilisation du « What-if » : négociation électronique pour coordonner le profil de vol ou des routes directes ;
  • un ensemble d’outils de contrôle pour faciliter l’analyse de la situation opérationnelle (filtrer des vols, optimiser la séparation radar…) ;
  • un outil de contrôle tactique pour la détection des conflits à 5 minutes ;
  • des outils coopératifs pour mieux partager la charge de travail entre contrôleur radariste et contrôleur organique, permettant un gain en termes de sécurité et d’efficacité.

Coflight, un concept opérationnel européen

Coflight, l’un des systèmes de traitement de données de vol les plus avancés en Europe, conçu et développé par une coopération franco-italienne (DSNA-ENAV & Thales-Seles ES) à partir des spécifications Eurocontrol. Coflight est conforme à tous les nouveaux standards européens.
Il ne concerne pas seulement les aspects techniques et opérationnels, mais traite aussi des questions juridiques, règlementaires et économiques. Cette démarche est conçue dans l’esprit d’une approche itérative prenant en compte l’architecture globale du SWIM (SESAR).

Les avantages de Coflight :

  • Traitement des données de vol du départ à l’arrivée, Système « Gate-to-Gate »
  • Prédiction de trajectoire en 4D
  • Gestion du profil vertical utilisant tous les niveaux de vol « demandés »
  • Modification des routes
  • Alertes de contrôle pour les données de vol divergentes
  • Fonctions d’interopérabilité
  • Capacité de liaisons de données numériques
  • Utilisation flexible de l’espace aérien

    Coflight offre un processus de collaboration pour  tenir compte des besoins des compagnies aériennes :
  • Une solution fiable de haute performance
  • Mises à jour des dernières versions et des fonctionnalités ATM SESAR
  • Réduction des coûts d’investissements et d’opérations. (Plusieurs prestataires de services de navigation aérienne utilisent à distance le même système pour délivrer le traitement des données de vols)
  • Possibilité de définir des évolutions des services futurs à travers un processus collaboratif (groupe d’utilisateurs « Coflight »).

Communication air-sol Data-Link

Data-Link est une nouvelle technologie de communication air-sol disponible pour fournir le service de transfert de fréquence dans l’ensemble de notre espace aérien supérieur.
Depuis le 3 mai 2016, les contrôleurs aériens des cinq centres en route peuvent communiquer par data-link une instruction de transfert de fréquence aux avions équipés, évoluant au-dessus du FL 195 (6 000 mètres). En métropole, les services initiaux data-link (connexion data-link, vérification de microphone bloqué et transfert de fréquence) du CPDLC (communications entre contrôleur et pilote par liaison de données) sont disponibles dans la totalité de son espace aérien supérieur.
Il s’agit d’une étape significative de mise en œuvre de la réglementation européenne. En effet, les échanges de données numériques "sol-bord" (data-link) constituent le socle des fonctions automatisées avancées, développées au sein du programme technologique européen SESAR. Avec le data-link, le système de gestion du trafic aérien devient plus sûr et plus performant grâce à une réduction du nombre de messages à répéter et à une réalisation du transfert de fréquence au moment le plus opportun ainsi qu’à une utilisation de messages pré formatés.

Les métiers de la navigation aérienne

En savoir plus

Back to top